L'homéopathie

24/12/2014 07:25

L'homéopathie

En tant que diététicien, je me suis posé des questions sur l'homéopathie. N'ayant pas eu de formation sur ce sujet, je me suis demandé ce que c'était et quel était l'intérêt d'utiliser ces granules homéopathiques plutôt qu'un médicament utilisé en médecine conventionnelle?

Pour mieux comprendre, j'ai commencé par me renseigner auprès des spécialistes et après maintes recherches, j'ai trouvé les éléments qui synthétisent bien la pratique sur le site www.homéopathie.com :
"Créée par le docteur Hahnemann au 18ème siècle, l'homéopathie est une méthode thérapeutique qui vise à soigner l'être humain en lui administrant des doses infinitésimales de remèdes entièrement naturels [...] Etymologiquement, le terme "homéopathie" dérive des mots grecs « homoios » et « pathos » qui signifient respectivement « similaire » et « maladie ». En effet, le principe fondamental de cette méthode thérapeutique repose sur la théorie selon laquelle une maladie peut être traitée par des doses infinitésimales de substances ayant la faculté de reproduire dans l’organisme des symptômes similaires à ceux provoqués par cette maladie elle-même." (http://www.homéopathie.com/)

Lorsque j'ai lu à plusieurs reprises le terme "infinitésimal", je me suis interrogé sur sa signification et voici ce qu'ils en disent dans ce même site :
"L’homéopathie repose également sur les principes de dynamisation et de dilution, des principes particulièrement importants si l’on considère qu’ils permettent d’éliminer tout risque de toxicité du médicament administré [...] Les dilutions (des principes actifs récupérés), qui se mesurent la plupart du temps en centésimales hahnemanniennes (CH), n’excèdent pratiquement jamais les 30 CH." (http://www.homéopathie.com/#dynamisation_dilution)

De fil en aiguille, je me demande donc ce qu'est cette dilution de 30CH? La réponse est assez simple. Lorsque vous prenez une goutte du principe actif et que vous la plongez dans 99 gouttes d'eau, vous aurez une dilution de 1CH. Si vous récupérez 1 goutte de cette préparation et que vous la mélangez à 99 gouttes d'eau, alors vous obtenez une solution à 2CH. Pour aller un peu plus vite voici quelques équivalences plus parlantes :
- 4 CH = une goutte de la substance de produit actif initial dans une piscine de jardin,
- 5 CH = une goutte de cette même substance dans une piscine olympique,
- 10 CH = une goutte dans la Baie d’Hudson,
- 11 CH = une goutte dans la mer Méditerranée,
- 12 CH = une goutte dans tous les océans de la planète,
- 30 CH = une goutte dans un milliard de milliard de milliard de milliard de fois toute l’eau de tous les océans de la planète.
Or il est admis par tous les scientifiques que le seuil de dilution se situe entre 11 et 12CH, c'est-à-dire qu'il est statistiquement impossible de retrouver une substance active dans la solution. Mais il est également certifié que toute substance diluée à 4CH ou plus n'a plus aucun effet sur l'organisme.

Malgré ces faits, certaines croyances persistent, telles que celles de penser que les "médicaments" homéopathiques ont un réel effet (autre que placebo) sur l'organisme et que l'on peut guérir et/ou guérir plus vite grâce à ce traitement... Vrai ou faux?
Afin de répondre à cette question, le Conseil National Australien de la Recherche en Santé a mené une grande enquête sur l'effet de l'homéopathie. Les conclusions sont sans appel : "les preuves disponibles ne sont pas convaincantes et échouent à démontrer que l'homéopathie est un traitement efficace, quelle que soit l'indication clinique". Tout signifie que l'homéopathie n'est ni plus, ni moins qu'un placebo.

De plus, contrairement à tous les médicaments mis sur le marché, l'homéopathie n'a pas à présenter de dossier à l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé) pour faire la preuve de son efficacité mais doit simplement faire la preuve de son inocuité. Pour cela, il suffit d'attester du mode de fabrication, c'est-à-dire qu'il faut que le principe actif soit dilué à 4CH ou plus.

Suite à tout cela, je regarde la composition de l'Oscillococcinum, médicament homéopathique de référence : extrait filtré de foie et de coeur d'Anas barbariae (canard de barbarie) à 200K... 200K? L'unité "K" correspond à la dilution Korsakovienne, une autre méthode de dilution. Pour exemple, un seul atome dilué dans tout l'univers visible
correspond à une dilution de 40K... Que dois-je conclure d'une dilution à 200K?

Si ce sujet vous intéresse, je vous invite à écouter cette conférence de Florent Martin, de l'observatoire zététique : https://www.youtube.com/watch?v=FZmqc5g8_nw

 

B.F.

www.benestar-france.com

 

#benestarfrance #bienetre #homéopathie #placebo